top of page

STANDARD DU BIEWER TERRIER

Standard n°538 – Race non reconnue par la FCI

TRADUCTION:SCC – Version originale : AMERICAN KENNEL CLUB (AKC) / Langue faisant foi : (EN).

ORIGINE:Etats-Unis.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR: 3 Juillet 2019

UTILISATION:Terrier de compagnie.

CLASSIFICATION FCI :     Groupe 3 Terriers. Section 4 Terriers d’agrément. Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Le Biewer Terrier est né en Allemagne en 1984, lorsque deux chiots tricolores sont nés dans l’élevage des éleveurs expérimentés de Yorkshire Terrier, Werner et Gertrude Biewer. Un ami vétérinaire leur a suggéré d’appeler les chiens Biewer Yorkshire Terriers. Peu de temps après, une célèbre chanteuse allemande s’est prise d’affection pour les chiens et a ajouté les mots « à la Pom Pon » au nom de la race.

Au cours des années suivantes, Werner et Gertrude Biewer ont continué à travailler au développement d’une population cohérente de la race grâce à des sélections sélectives. Les amateurs de chiens américains ont commencé à importer la race d’Allemagne à partir de 2002. Ces charmants petits chiens se sont rapidement répandus aux États-Unis, avec la création de clubs dès 2006 pour protéger et promouvoir la nouvelle race. Durant cette période, le Biewer Terrier Club of America (BTCA) a été créé.

En 2007, des membres du BTCA ont contacté Mars Veterinary pour voir si le laboratoire pouvait développer un programme permettant de confirmer si le Biewer Terrier était en fait une souche du Yorkshire Terrier ou une race distincte. En septembre 2007, le laboratoire était prêt à réaliser des tests ADN à cet effet et 10 échantillons de sang de Biewer Terriers ont été soumis pour commencer l’analyse. Les résultats des tests ont montré que les échantillons étaient regroupés d’une manière typique d’une race pure, mais distincts du Yorkshire Terrier, ce qui a incité à soumettre des échantillons supplémentaires, plus variés. Ce serait la première fois qu’une race serait confirmée comme étant un chien de race pure grâce à la collecte de matériel génétique, plutôt qu’à travers des registres généalogiques. Cette race fantaisiste s’appelle Wunderbar, comme Mme Biewer elle-même l’a dit lorsque deux membres du BTCA lui ont rendu visite en Allemagne en 2007.

Les membres fondateurs du BTCA ont travaillé longtemps et durement pour préserver et perfectionner la race, désormais nommée Biewer Terrier. Après des années de travail assidu de la part du BTCA, la race a été acceptée dans le Foundation Stock Service de l’AKC en 2014 et a obtenu une pleine reconnaissance au sein du Toy Group en 2021.

ASPECT GENERAL: Le Biewer Terrier est un terrier nain élégant, à poil long, doté d’une couleur de robe et d’une queue de cheval caractéristiques. Le poil est droit et retombe de manière uniforme des deux côtés du corps, séparé au milieu du dos par une raie qui semble avoir été tracée au peigne. Le dos est droit, avec une hauteur au garrot égale à la hauteur de la croupe. La longueur du corps est légèrement supérieure à la hauteur globale, donnant toutefois l’impression d’une silhouette carrée. Attachée haut et portée bien recourbée sur le corps, la queue est recouverte d’un poil long et abondant. Ossature fine à modérément développée, avec une ligne du dessus horizontale.

PROPORTIONS IMPORTANTES: La longueur du corps mesurée entre la pointe du sternum et la pointe de l’ischium est supérieure à la hauteur au garrot, donnant au Biewer Terrier son aspect presque carré – une silhouette carrée étant toutefois admise. La hauteur au garrot est égale à la hauteur à la croupe.

COMPORTEMENT / CARACTERE : Le Biewer Terrier est doté d’un caractère jovial, fantaisiste et enfantin. Se montrant parfois espiègle, il n’en est pas moins un compagnon loyal et obéissant. Intelligent, loyal et très dévoué envers ses maîtres. Le Biewer Terrier fait montre d’une attitude enfantine, affectueuse  et enjouée, ce qui fait de lui un compagnon idéal pour toute la famille. Il sympathise rapidement avec d’autres animaux, quels qu’ils soient.

TETE : L’expression est vive et intelligente, plus proche de celle d’un être humain que de celle d’un chien.

REGION CRANIENNE :

Crâne :Légèrement arrondi.

Stop (Dépression fronto-nasale) :Modéré.

REGION FACIALE :

Truffe (nez): Complètement noire.

Museau : D’une longueur égale à un tiers de la longueur totale de la tête.

Lèvres : Complètement noires.

Mâchoires/dents: Articulé des incisives en ciseaux ou en pince. Dents droites et régulières.

 YEUX :De taille moyenne, ronds ou en amande avec un regard vif et cristallin. Iris aussi foncé que possible.

OREILLES : Petites, dressées, en forme de V, modérément écartées l’une de l’autre et recouvertes de poil sauf au niveau des extrémités. Attachées à l’arrière du crâne, à hauteur des yeux.

COU: Modérément long et dépourvu de fanon.

CORPS

Ligne du dessus: Horizontale.

Dos :Droit.

Rein : Bien développé et fort.

Côtes : Modérément cintrées.

Poitrine : Bien large et descendue jusqu’aux coudes.

Ligne du dessous et ventre :Légèrement remontée (ou levrettée).

QUEUE :Recouverte d’un poil long et abondant, elle est portée haute et bien recourbée sur le corps lorsque le chien est en action, formant une faucille élégante. Le poil pend de part et d’autre du corps. Étirée, la queue doit atteindre voire dépasser les grassets. Au repos, la queue peut être détendue (relâchée). La queue nouée ne constitue pas un défaut.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS:

Vue d’ensemble: Les antérieurs sont droits, avec les coudes ni en-dedans, ni en-dehors.

Epaule: Angulation modérée. Les épaules sont bien relâchées, permettant une belle amplitude de mouvement.

Bras: Droits vus de face, musclés et bien recouverts de poil.

Coudes: Bien appliqués au corps.

Métacarpes: Bien d’aplomb et droits. Ergots, ablation possible mais non obligatoire.

Pieds antérieurs: Ronds. Doigts bien cambrés et recouverts de poil pouvant être raccourci de manière à ne pas entraver la liberté de mouvement ou de manière à mettre en valeur la forme du pied. Coussinets noirs et/ou couleur chair. Ongles noirs et/ou blancs.

 

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d’ensemble: Proportionnés aux antérieurs.

Cuisse: Angulation adaptée à celle des antérieurs.

Grasset: Légèrement coudé vu de profil.

Jambe: D’aplomb vue de l’arrière, musclée et recouverte de poil.

Jarret: D’aplomb vus de l’arrière, tournés ni en-dedans, ni en-dehors.

Métatarse: Ergot, ablation possible mais non obligatoire.

Pieds postérieurs: Ronds. Doigts bien cambrés et recouverts de poil pouvant être raccourci de manière à ne pas entraver la liberté de mouvement ou de manière à mettre en valeur la forme du pied. Noirs et/ou couleur chair. Coussinets noirs et/ou couleur chair. Ongles noirs et/ou blancs.

ALLURES: Le Biewer Terrier se déplace fièrement, avec assurance. La démarche est gracieuse, fluide et franche, sans être ni raide, ni relevée. Vue de profil, la ligne du dessus reste droite, donnant l’impression d’une démarche rapide par rapport à la taille du sujet. Les postérieurs se déplacent dans l’axe des antérieurs, sans être ni en-dedans, ni en-dehors. La queue est portée relevée lorsque le chien est en action.

ROBE

Qualité du poil : Poil long et ondulant, doux et soyeux. Le poil retombe droit pratiquement jusqu’au niveau du sol, sans le toucher. Absence de sous-poil. Le poil peut être raccourci au niveau du sol pour ne pas entraver la liberté de mouvement. La garniture de tête est rassemblée en queue de cheval au sommet du crâne, et retombe librement. Chez le chiot, la queue de cheval peut être placée plus bas de manière à rassembler les poils courts. Pour toute parure, un nœud peut être utilisé, les chignons et papillotes étant proscrits. Pour une allure propre et soignée, il convient de procéder au toilettage des pieds. Un toilettage sera également réalisé sur les pourtours de l’anus. Le fait de rassembler la garniture de tête en chignon ou papillote, comme il est coutume de le faire pour d’autres races, doit être sévèrement sanctionné, au point d’entraîner l’exclusion.

Couleur du poil : Le Biewer Terrier possède une couleur de robe tout à fait unique pour un terrier nain.

Couleur de la tête: Bleu/Noir, Or/Feu (Fauve) et Blanc bien symétriques. On admet toute combinaison des deux couleurs ci-après : (Bleu/Noir et Or/Feu) ; (Or/Feu et Blanc), à condition de présenter une bonne symétrie. . Couleur du corps: Au niveau du dos, le poil est bleu/noir et blanc. La présence de chaque couleur est fonction des préférences personnelles, à condition qu’aucun motif ne soit prédominant.

. Le dos, les flancs, la poitrine, les membres et les pieds sont exempts de poil feu. On admet la présence limitée de poils feu sur les pourtours de l’anus.

. Poitrine, Ventre, Membres et Pointe de la queue: Blancs

. Au niveau de la poitrine, les poils blancs remontent le long du cou jusqu’à recouvrir le menton. Les membres sont recouverts de poil blanc entre les coudes et les pieds et entre les grassets et les pieds.

TAILLE:

Hauteur au garrot: Entre 17,8 à 27,9 cm.

Poids : Entre 1,8 à 3,6 kg.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

. Pigmentation incomplète du pourtour des yeux, de la truffe et des lèvres; oreilles non dressées.

DEFAUTS GRAVES :

. Pigmentation incomplète du pourtour des yeux, de la truffe et des lèvres.

. Oreilles non dressées.

. Dos voussé ou arrondi.

. Avant-main ou arrière-train surélevé.

. L’amble chez le sujet adulte.

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION :

  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental.

  • Manque de type (le sujet ne ressemble plus à ses congénères de la race).

  • Garniture de tête rassemblée en chignon ou papillote, comme il est coutume de le faire pour d’autres races.

  • Yeux bleus.

  • Pigmentation marron (ou foie) du pourtour des yeux, de la truffe, des lèvres et des coussinets.

  • Toute couleur ou combinaison de couleurs non prévue par le présent standard.

  • Taille inférieure à 17,8 cm ou supérieure à 27,9 cm.

  • Poids inférieur à 1,8 kg ou supérieur à 3,6 kg.

N.B. :

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

bottom of page